Alimentation de qualité : des liens utiles

Du fait qu’elle évite l’utilisation de pesticides et autres polluants , la production alimentaire de qualité en élimine ces coûts tout en prenant soin de la santé de l’être humain et des sols, elle est doublement économique .
Producteurs-distributeurs-consommateurs l’Economie alimentaire de qualité peut nous réunir .
Producteurs et distributeurs associés au développement d’une alimentation de qualité
Biodynamique, raisonnée… Le point sur les différentes formes d’agriculture
À priori, le concept d’agriculture est assez simple : tirer parti de la terre pour que celle-ci nous apporte de quoi manger. Mais aujourd’hui, les formes d’agriculture se multiplient : biodynamique, biologique, raisonnée, intégrée… De quoi déstabiliser le consommateur. Faisons le point avec consoGlobe.com  voir la suite  Les livres du Mouvement de l’Agriculture Biodynamique 

Pour en finir avec les pesticides, il faut aussi des agriculteurs dans les champs
Par Cécile Détang-Dessendre et Xavier Reboud (The Conversation)
L’usage des pesticides en agriculture accompagne le mouvement de simplification des techniques et d’accroissement de la taille des exploitations (souvent morcelées). Les auteurs de cette tribune expliquent pourquoi la réduction de cet usage passe nécessairement par le maintien des agriculteurs sur le territoire.
Cécile Détang-Dessendre est directrice de recherche en économie, Institut national de la recherche agronomique (Inra). Xavier Reboud est chercheur en agroécologie, Inra.
Lancé en 2008 à la suite du Grenelle de l’environnement, le plan gouvernemental Ecophyto proposait de réduire drastiquement l’usage des produits phytosanitaires dans l’agriculture française. Son objectif initial — réduire de moitié en dix ans l’utilisation de ces produits —, a été repoussé à 2025 avec la nouvelle mouture du plan (Ecophyto II de 2015). Il est encore très loin d’être atteint.  Voir plus

Pourquoi Lien en Pays d’OC s’engage avec le développement Biocoop mais aussi avec tout commerce issu d’une économie au service des besoins essentiels (unir social et culture,  dans le concept de développement durable)
– parce que le réseau Biocoop propose un accompagnement à la création d’une Biocoop locale
– parce que le réseau Biocoop demande les motivations qui font rejoindre cette démarche coopérative; ce qui évite de futurs échecs liés  à l’isolement
parce que la démarche Bioccop favorise la création d’emplois à partir de la distribution alimentaire de qualité entraînant  les emplois de production de qualité
parce que le réseau Biocoop travaille avec des producteurs locaux en Bio
parce que le réseau Biocoop met en place un espace vrac qui va dans le sens de la démarche zéro déchets .
parce que le réseau Biocoop développe une démarche coopérative globale alimentaire de qualité qui correspond à la charte de Lien en Pays d’OC « Une démarche responsable de qualité alimentaire entre producteurs, consommateurs et distributeurs 
Entreprendre autrement avec Biocoop – Créer mon magasin Biocoop  ici

Offres d’emploi Biocoop ici  

Paysans des Baronnies
Présentation et vidéos
Paysans des Baronnies est une association qui rassemble depuis une dizaine d’années des agriculteurs, distributeurs et consommateurs afin de promouvoir la production, la distribution et la consommation d’aliments de qualité dans les Baronnies, un très beau pays situé au nord des premiers contreforts des Pyrénées. Son but est de mettre à la disposition du plus grand nombre de consommateurs la meilleure nourriture possible, provenant de fermes recherchant la biodiversité, dans une nouvelle économie permettant les prix les plus justes pour tous.
Au cours de rencontres ouvertes à tous (selon la démarche de l’économie associative), se déroulant sur le territoire, différents contrats sont élaborés :
Par ceux qui produisent;
Par ceux qui distribuent;
Par ceux qui consomment la production.
On introduit ainsi les bienfaits du commerce équitable, car les besoins des 3 types de partenaires sont satisfaits ; les intérêts s’équilibrent. Les biens circulent alors à leur juste et vrai prix. L’argent reste dans le pays.
Voir la suite

Terre de liens :Protéger les terres
Notre action principale passe par l’acquisition de terres et de fermes qui vont rejoindre le réseau des fermes Terre de Liens. Ces terres sortent définitivement du marché spéculatif, sont assurées d’être maintenues à long terme dans leur vocation agricole et sont prêtes à accueillir de nouveaux agriculteurs aux pratiques agricoles respectueuses des sols et de l’environnement.
Acquérir des fermes
Pour acquérir des fermes, Terre de Liens intervient via ses deux structures financières, la Foncière et la Fondation. Après un travail minutieux (analyse des coûts, conformité du projet agricole aux orientations poursuivies par le mouvement, viabilité du projet d’installation…), les comités compétents décident d’acheter des terres ou d’accepter une donation ou un legs.
Voir la suite

Terres communes le collectif du Pays du Retz ( 44)
Le collectif a été créé suite à de nombreuses discussions au sein du RAP (Réseau Autonome du Pays de Retz, réseau de projets paysans et d’autonomie).  Lire la suite

Les associations qui nous communiquent des informations sur l’alimentation et la faim dans le monde
– Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières
Association de solidarité internationale, AVSF – Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières agit depuis 1977 avec les communautés paysannes des pays en développement pour prévenir les crises alimentaires.
L’association met à leur service les compétences de professionnels de l’agriculture et de l’élevage : aide technique, financière, formations, accès aux marchés locaux et au commerce équitable.
 Voir le site


– CCFD-Terre Solidaire-La faim expliquée ?
Première association française de développement, le CCFD-Terre Solidaire a choisi d’être le partenaire de tous ceux qui combattent la pauvreté et l’injustice.
Le CCFD-Terre Solidaire lutte durablement contre la faim en s’attaquant aux causes, des plus locales au plus globales. Solidaires nous le sommes par la conscience des liens unissant les habitants de cette planète les uns aux autres. voir la suite
Pour une terre solidaire et fraternelle . Rapport d’orientation 2014- 2020 du CCFD- Terre Solidaire ici 

La faim expliquée ?
La faim n’est pas une fatalité mais elle est le résultat de rapports de force entre acteurs agissant sur les enjeux liés à l’agriculture et à l’alimentation Lire la suite

Une brève histoire de notre système alimentaire voir le site

GRAIN est une petite organisation internationale qui soutient la lutte des paysans et des mouvements sociaux pour renforcer le contrôle des communautés sur des systèmes alimentaires fondés sur la biodiversité.
Le lien oublié
L’alimentation est l’un des facteurs clés du changement climatique . La manière dont nous produisons notre nourriture et les étapes traversées avant d’arriver sur notre table sont responsables de près de la moitié de toutes les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine humaine. Les engrais chimiques, l’équipement lourd et les autres technologies agricoles dépendant du pétrole y contribuent largement. Mais l’impact de l’industrie alimentaire dans son ensemble est encore plus important : elle détruit les forêts et les savanes pour produire de l’alimentation animale, elle génère des déchets dangereux pour le climat à travers des excès d’emballage, de transformation, de réfrigération et de transport de la nourriture sur de longues distances, laissant malgré tout des millions d’affamés au passage. Lire la suite


508-« Main basse » sur les semences et les « droits millénaires » des paysans !!
En février 2016, le Partenariat transpacifique (TPP), un nouveau traité commercial controversé qui s’applique à 12 pays de la région Asie-Pacifique, a été signé en Nouvelle-Zélande (Aotearoa). Fruit d’un processus initié par les États-Unis, l’accord vise à stimuler le commerce et l’investissement au sein d’un groupe restreint de pays (dont la Chine ne fait pas partie).
Le TPP aura un impact majeur sur l’accès des agriculteurs aux semences et leur contrôle sur celles-ci.
Mais un autre « méga » accord commercial fait clandestinement son chemin en Asie : le Partenariat économique global régional (RCEP).
Dans ce rapport, GRAIN cherche à savoir quelles pourraient être les conséquences du RCEP pour les semences paysannes de la région, dans le contexte du TPP qui vient d’être signé.  Lire la suite  

Les semences paysannes, premier maillon de la chaîne alimentaire voir onglet semences reproductives