Biens communs

Les biens communs

Comprendre les biens communs
Qu’est-ce qu’un bien  commun?
Un bien commun est un bien non excluable (ou non excludable ou non exclusif) et rival. On parle aussi parfois de « ressources communes ».
En économie, on peut classer les biens en fonction de 2 critères  voir la suite

Le « nous » des causes communes où s’invente concrètement l’espérance, là où nous vivons, là où nous travaillons, dans tous ces lieux où nous faisons déjà route ensemble. Nos savoirs, nos infrastructures, nos richesses ainsi cumulés devraient, s’ils étaient bien utilisés et bien répartis, contribuer largement au bien-être de chacun. Voir la suite


A qui faut-il confier nos biens communs ?
On les définit encore sous forme de listes : l’eau potable, les forêts, le patrimoine historique, Internet, ou encore la connaissance universitaire. Des ressources communes qui sont parfois gérées par quelques uns. Faut-il miser sur l’Etat ou sur le marché pour garantir leur meilleure répartition ? A moins qu’il ne faille inventer d’autres modèles ?   écouter l’émission

En France , les citoyens sont de plus en plus nombreux à prendre conscience que nos modes de production et nos modes de vie reposent sur un modèle insoutenable pour la planète. Lire la suite

3-  Avec ou sans Uber, la somme des intérêts particuliers ne fait pas l’intérêt général., Nadia TAÏBI
Editions M-Editer
Ces dernières années ont vu l’avènement d’un nouveau paradigme de production et de consommation. « L’uberisation » permet aux individus d’agir en tant qu’entrepreneurs sur des marchés en ligne. Ces plateformes sont contrôlées par des startups comme Uber  Voir la vidéo


Révéler l’Humanité , combattre l’Inhumanité
Auteur : Courant pour une écologie Humaine
Comment faire advenir la Société de Bien Commun ? Cette question passionne le Courant pour une écologie humaine, qui lance le deuxième volume d’une collection dédiée à la recherche des conditions et des moyens nécessaires pour faire émerger cette société. Lire la suite

L’entreprise et la fabrique du bien commun
Par LA TAILLE-RIVERO Marthe (de)

Lire l’article

Les ressources naturelles : un bien commun qui s’épuise
La fin des ressources naturelles et minières
L’épuisement des ressources du fait de la surconsommation humaine concerne la biodiversité, les ressources végétales (déforestation, prélèvement végétal), l’extinction des espèces mais aussi les minerais et matières premières. Lire la suite

Quand les grands projets inutiles piétinent l’intérêt général
Réalisé par Sophie Metrich et Julien Milanesi, L’Intérêt général et moi plonge le spectateur dans une réflexion vivante et sensible sur cette notion d’intérêt général.
Qu’est-ce qu’une démocratie au XXIe siècle ? Quelle société organise-t-elle ? Élus, dirigeants politiques nationaux et locaux, militants associatifs, journalistes, fonctionnaires, exposent leurs points de vue et la question interpelle le spectateur lui-même, naturellement. On ressort de ce film l’esprit concerné pour longtemps. Lire la suite

Bastamag  » Les biens communs nous offrent davantage de liberté et de pouvoir que ne le font l’Etat et le marché « 
Qu’y a-t-il de commun entre une coopérative, un potager partagé, un collectif de hackers ou une communauté autochtone gérant une forêt ? Tous « agissent et coopèrent avec leurs pairs, de manière auto-organisée, pour satisfaire leurs besoins essentiels », explique David Bollier. Ce chercheur états-unien et militant infatigable des biens communs nous invite à ne plus être des « créatures du marché », des consommateurs isolés sans autre pouvoir que de voter occasionnellement, mais à devenir plutôt des « commoneurs » : des acteurs d’un système de production, de relations sociales et de gouvernance alternatif au néolibéralisme
. lire la suite

Mise en pratique des biens communs
Cette plateforme organise la solidarité entre voisins et redonne du sens au commun
Par Mr Mondialisation
Les réseaux sociaux peuvent-ils permettre de redonner vie aux quartiers et de créer des liens de voisinage ? C’est le pari qu’à fait le projet Mesvoisins.fr, plateforme ouverte en 2017 et active dans 15 grandes villes françaises, notamment Paris et Lyon. Élise Magnin, la fondatrice, nous explique les principaux objectifs de ce jeune projet prometteur pour la communauté.
Mr Mondialisation : Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs ce qu’est la plateforme mesvoisins.fr ?
Élise Magnin : Disponible sur application et site internet, mesvoisins.fr connecte en quelques clics les habitants d’un même quartier : se rencontrer, échanger des bons plans, se rendre des petits services ou encore se prêter des objets, le tout facilement et gratuitement.
Mr Mondialisation : En pratique, comment est-ce que ça fonctionne exactement ?
lire la suite

Démocratie Evolutive : une nouvelle approche…de la Démocratie…de l’Economie….du Travail
Principes de la Démocratie Évolutive
Une économie dépolluée
Le travail n’est pas une marchandise  voir la suite
La Nef, en chemin vers la banque éthique
Découvrir la nef
Unique en France, la Nef est une coopérative financière qui offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle.
où va mon argent ?
La Nef est le seul établissement financier à publier chaque année l’ensemble des prêts qu’elle octroie, et ce depuis sa création en 1988.
Retrouvez dans la cartographie des projets une présentation de nombreuses réalisations qui ont bénéficié d’un prêt de la Nef. Voir la suite

5 raisons de choisir la Nef pour épargner le climat
#1 : La Nef finance uniquement des projets respectueux de l’environnement
La Nef finance uniquement des projets ayant une plus-value environnementale, sociale et/ou culturelle. Elle refuse le financement de projets climaticides et le prouve chaque année en publiant l’intégralité des financements qu’elle a accordés. Pionnière et experte de l’accompagnement des filières bio et des énergies renouvelables depuis 30 ans, la Nef a permis notamment le développement de sociétés comme Biocoop et Enercoop.
En 2017, 70% des financement de la Nef, ont été destinés à des projets du secteur écologique.
#2 : Vous pouvez choisir d’orienter votre argent vers des projets écologiques Voir la suite

Avec Terre de Liens, faites pousser des fermes ! -Les terres agricoles, un bien commun en voie de disparition ?
Convoitées, surexploitées et exposées à la spéculation immobilière, les terres agricoles, socle de notre alimentation et nos paysages, se font de plus en plus rares dans l’Hexagone. Les modèles agricoles intensifs et l’usage de produits phytosanitaires remplacent une agriculture paysanne de qualité avec pour conséquences des paysages, des sols et des ressources naturelles qui se dégradent au fil des jours. Plus grave, un petit nombre d’exploitations continuent de s’agrandir en accaparant la ressource foncière, au détriment de jeunes agriculteurs qui se découragent face aux difficultés d’installation.

Comment, dans un tel contexte, permettre aux nouvelles générations d’assurer la relève agricole et la redynamisation économique dans les territoires ruraux?

Un projet collectif entre les mains des citoyens
L’avenir de nos territoires ruraux passe par la reconstruction d’un maillage d’activités et de liens sociaux qui redonnent vie aux campagnes. L’agriculture de proximité, par son ancrage local, est au coeur de cette dynamique: elle favorise l’éclosion de fermes à taille humaine et permet de tisser des relations entre les citoyens et les paysans et paysannes qui produisent notre alimentation. Lire la suite      Terres de liens

Soigner l’Homme, soigner la Terre

Soigner l’Homme, Sauver la Terre (910 mn)
Coffret 5 DVD – congrès d’Aix-les-Bains, février 2018
14 conférences avec la participation de : Annick de SOUZENELLE – Dr Vandana SHIVA – Isabelle FILLIOZAT – Dr Jean-Louis ETIENNE – Bertrand VERGELY – Pr Barbara DEMENEIX – Dr Nicole DELEPINE – Marianne SEBASTIEN – Raphaël COLICCI – Philippe DAUTAIS – Dr Guy LONDECHAMP – Susan GEORGE – Pr Gilles-Eric SERALINI – Dr Olivier SOULIER
Ces 14 conférences sont disponibles séparément en VOD, accès ici

La Terre et l’Humanité sont à un moment charnière de leur histoire. Chaque être humain sur cette planète, qui est notre bien commun, peut par sa conscience et sa responsabilité accompagner la Terre et l’Humanité vers une évolution positive.
Les maladies chroniques et toxiques, l’autisme, la pollution, la disparition des espèces, la déforestation, les scandales alimentaires… nous montrent à quel point la santé de l’être humain est intimement liée à la santé de la planète.
Voir la suite 

Institut pour une triarticulation sociale
..pour une tri-articulation de l’organisme social…
…et les aptitudes nécessaires… voir la suite
Tri-articulation de l’organisme social
Nos vies s’écoulent dans les conditions qui nous sont fournies par la nature, mais tout autant par celles de la vie en société. Concernant ces dernières, c’est souvent une insatisfaction du moment qui fait regarder vers le politique, la démocratie. De la même façon qu’il existe des « appartenances » religieuses, il y en a des politiques. Mais ici, il ne s’agit pas seulement de propositions faites à un moment historique donné, pour une culture donnée, mais bien de présentations issues d’une science sociale en cours d’élaboration.  Elle repose sur une anthropologie et une science du rapport de l’esprit à la nature et à l’esprit lui-même. Elle peut être un chemin vers une émancipation à conquérir. COMMENT voir la suite

Pierre Larrouturou : « Il est urgent de faire naître une société plus juste, plus frugale, plus conviviale »
Par Mr Mondialisation Afin de financer une transition énergétique qui se fait attendre, Pierre Larrouturou* et Jean Jouzel** s’engagent pour un pacte finance-climat au niveau européen sous la forme d’un traité. Selon eux, il ne sera pas possible de lutter contre le changement climatique si les budgets alloués à la cause ne sont pas ajustés à la hauteur de l’enjeu. Interview.

Mr Mondialisation : Face au changement climatique, l’inaction collective de l’UE et de ses États membres est patente. Comment expliquer cet échec ? Lire la suite

L’esclavage moderne par la dette
Par La Relève et La Peste
À l’époque, l’esclavage se réduisait à des chaînes en métal, aujourd’hui l’esclavage est invisible mais bien présent.
Ça vient d’où la dette ?

C’est tout sauf une invention moderne ! Depuis les Sumériens les citoyens s’endettaient auprès des gouvernants ou des créanciers quand ils ne disposaient pas de ressources suffisantes (dû à une mauvaise récolte par exemple).
« L’endettement est une forme d’esclavage parce qu’on est lié personnellement à une institution. »
Il y a donc une relation de pouvoir entre le créancier et le débiteur mais aussi entre l’État souverain et les créanciers, parce que les grands créanciers se retrouvent avec un pouvoir immense sur les citoyens.
Pendant longtemps, les États régulaient ce marché des dettes privées mais aujourd’hui on est passé dans le paradigme de l’autorégulation des marchés, ce qui a pu mener à des véritables désastres et notamment la crise des Subprimes. Suite

Des biens communs sont à inventer

Pour permettre à la demande croissante des consommateurs d’une alimentation saine de concrétiser l’organisation d’une offre . Cette offre de biens communs se concrétise par un besoin de terres nourricières qui permettra aux cultures et religions différentes de la Planète de coopérer pour l’économie écologique alimentaire plutôt que tomber dans les conflits et les guerres . Cette coopération pour une économie réelle se fera avec les moyens numériques . lire la suite


La santé de l’être humain peut-elle participer à l’évolution  des biens communs? Thierry Janssen : notre approche de la santé
Saupoudrer quelques bonnes pratiques type yoga, méditation ou alimentation biologique sur notre vie quotidienne ne suffit pas à transformer en profondeur la relation au corps. Dans ce domaine, changer de paradigme à l’échelle individuelle nécessite d’accepter de nouvelles priorités. Cette évolution s’apparente davantage à un chemin spirituel qu’à l’application de recettes. Thierry Janssen en sait quelque chose lui qui, dans les années 1990, a bouleversé sa vie en tournant le dos à une brillante carrière de chirurgien pour se vouer aux médecines complémentaires et alternatives. Devenu psychothérapeute spécialisé dans l’accompagnement des malades atteints de pathologies somatiques, il nous livre son analyse et nous donne quelques clés pour trouver soi-même sa propre « solution intérieure[1] ». lire la suite 

 

Relocaliser l’économie alimentaire pour maitriser la production de déchets et notamment de plastique

Le plastique est partout : aujourd’hui la planète entière est polluée (par Robin McKie)
Les humains ont produit assez de plastique depuis la seconde Guerre Mondiale pour recouvrir toute la Terre de film alimentaire, c’est ce que révèle une étude internationale. Cette aptitude à recouvrir la planète de plastique est alarmante, expliquent les scientifiques — en ce qu’elle confirme l’impact pernicieux des activités humaines sur le monde. lire la suite

 

A Colombes, la lutte d’une ferme urbaine contre un parking
Les défenseurs de l’Agrocité à Colombes (Hauts-de-Seine) sont en colère. Ils sont sommés par la justice de quitter les lieux alors que cette ferme urbaine est installée depuis cinq ans sur une ancienne friche. La nouvelle municipalité (Les Républicains) veut en faire un parking provisoire le temps des travaux de rénovation d’un ensemble d’immeubles mitoyens.
Samedi 6 février, dans une ambiance malgré tout chaleureuse, plus de 300 personnes, du quartier et au-delà, ont manifesté leur attachement à cette oasis de verdure qui, tranchant avec la couleur béton des tours environnantes, égaie le quartier populaire des Fossés Jean-Bouviers, au nord-est de la ville.  lire la suite 

Les biens communs peuvent créer des emplois voir « Emplois chômage -précarité 2018 : le chômage, maladie sociale persistante