Démocratie, climat, énergie

 « Aujourd’hui ce sont les partis politiques qui ont été éjectés, demain c’est l’État »  Vanik Berberian
Président de l’association des maires ruraux de France, il est lui-même le premier édile de sa commune de Gargilesse-Dampierre dans l’Indre depuis 30 ans. Vanik Berberian a vu monter la colère citoyenne, mais même s’il critique le fonctionnement de l’État, il défend la démocratie représentative telle qu’elle existe aujourd’hui, et le rôle des élus.Troisième volet de notre série de quatre entretiens autour du thème, « refonder la démocratie ».
Quel regard portez-vous sur le mouvement des gilets jaunes ? Traduit-il une crise démocratique ?
 Lire la suite 

Démocratie participative ou démocratie évolutive?
Pour l’expérimentation d’une démocratie de la société civile
Par Michel Laloux lire la suite

Gilets jaunes et Constituante en images
Jeudi 27 décembre 2018, par Association pour une Constituante Parmi les nombreuses photos des rassemblements de gilets jaunes, on découvre de plus en plus l’aspiration à une Constituante. Le petit montage ci-dessous permet d’illustrer ce fait.
Lire la suite

Ami.e.s Gilets Jaunes, renoncez à créer un parti politique…
par Yves Michel · 22 décembre 2018
Bravo, Gilets Jaunes, vous avez créé une véritable insurrection !
Vous avez réinventé du lien social, de la délibération sur le terrain et fait un peu lâcher du lest à l’État français. Lire la suite 

 

Naviguer dans un monde en mutation Jean Staune |
Philosophe des sciences et essayiste, Jean Staune est diplômé en paléontologie, mathématiques, gestion, sciences politiques et économiques. Ancien collaborateur scientifique de l’École Polytechnique de Lausanne, aujourd’hui chargé de cours à HEC. Consultant en management auprès des entreprises. Il est également secrétaire général de l’Université Interdisciplinaire de Paris.

Jean Staune est l’auteur de deux best-sellers, Les Clés du futur, qui analyse les mutations de la société sous les angles technologique, sociologique, scientifique et économique et Notre existence a-t-elle un sens?, qui parcourt à la fois les sciences de l’univers, de la matière, de la vie et de la conscience pour analyser les implications philosophiques et métaphysiques des découvertes scientifiques contemporaines.
Il est également l’auteur de deux autres ouvrages, sur la sociologie des sciences, La Science en otage, et sur les nouvelles théories de l’évolution,  Au-delà de Darwin.
 Voir la suite
Former de réseaux ouverts sur le Monde plutôt que des groupes repliés sur eux mêmes

 

Coopérative paysanne : comment le monde paysan résiste à l’agriculture industrielle
Par Mr Mondialisation
Lancée en 2013, la Coopérative Paysans-Artisans n’hésite pas à afficher son ambition : proposer une alternative au modèle de production alimentaire industriel. Depuis sa mise en place, elle à su fédérer environ 80 producteurs sur Namur et alentour. Fortes de 750 coopérateurs, la coopérative à finalité sociale revendique une centaine de bénévoles actifs et des ventes globalement en hausse depuis ses débuts. Les produits vendus – d’abord sur internet puis dans des magasins – sont diversifiés : fruits et légumes, viandes, bières, plats préparés, etc.
« La récupération du bio par la grande distribution est un vrai problème »
Malgré un succès certain, les gérants de la coopérative sont inquiets : « On est à un tournant, la récupération du bio par la grande distribution est un vrai problème », observe Bertrand Delvaux. Lire la suite 

Pétition #LAffaireduSiecle : le naufrage intellectuel et démocratique !
Par Cédric Moro.
Relayée par la presse sans aucune prise de distance, la pétition en faveur du climat est hautement critiquable aussi bien sur sa méthodologie que sur son impartialité.
S’il y avait une pétition qui cartonnait un maximum depuis octobre, battant des records de signataires en France, c’était bien la pétition pour la baisse des taxes sur les prix des carburants lancée par Priscillia Ludosky en mai dernier. Cette pétition fut à la base des revendications de l’Acte I de mobilisation des #GiletsJaunes sur les ronds-points partout en France.
Mais ce record national de viralité d’une pétition, inédit dans l’histoire (avec la pétition sur la loi travail), mais insupportable pour un gouvernement français qui entendait « garder le cap » des taxes climatiques, vient d’être médiatiquement battu, en moins de deux jours, et à plate couture, par la pétition complètement bidonnable de #LAffaireduSiecle autour du climat. Décryptage. Lire la Suite

La justice sociale, clé de la transition écologique
Par ses mesures fiscales, le gouvernement a pris le risque d’opposer pouvoir d’achat et sauvegarde du climat. Mais, signe de l’intelligence collective dégagée par leur mouvement, les « gilets jaunes » ne sont pas tombés dans le piège.
par Philippe Descamps 
Dans le plus grand affolement, la présidence de la République avait alerté directement les journalistes à la veille des rassemblements du 8 décembre : un « noyau dur de plusieurs milliers de personnes » s’apprêtait à venir à Paris « pour casser et pour tuer ». L’élément marquant de cette journée fut en définitive, dans de nombreuses villes de France, la convergence de dizaines de milliers de « gilets jaunes » et de populaires marches pour le climat. L’irruption d’« invisibles » dans l’espace public, et singulièrement sur les ronds-points, s’accompagnait d’une maturation politique accélérée. Chacun avec ses mots exprimait une même perception d’un système qui transforme l’homme en superprédateur, tout aussi funeste pour la nature que pour ses semblables.
Car s’il est encore temps d’éviter le chaos climatique. beaucoup ressentent déjà dans leur quotidien l’effondrement anthropologique — la destruction des êtres humains « transformés en bêtes productrices et consommatrices, en zappeurs abrutis  ». Dans un monde aux ressources limitées, l’absurdité d’une accumulation sans fin au bénéfice de quelques-uns gagne encore en acuité quand on redoute les fins de mois.
Lire la suite

La science en otage par Jean Staune
« Comment certains industriels, écologistes, fondamentalistes et matérialistes nous manipulent ».
Un entretien exclusif avec Jean Staune, auteur du livre-évènement « La science en otage » qui démontre qu’un discours scientifique peut-être détourné par différents lobbys contradictoires pour soutenir des intérêts privés. Voir la vidéo 

La science en otage par Jean Staune: Conférence qui répond à la thématique « Darwin, climat, nucléaire, OGM… la science en otage de l’obscurantisme et de la désinformation » ► Jean STAUNE est philosophe des sciences, diplômé en économie, management, philosophie, mathématiques, informatique et paléontologie. Il est secrétaire général de l’Université interdisciplinaire de Paris (UIP) et expert APM (Association Progrès du Management). Il a écrit « Notre existence a-t-elle un sens ? », « La science en otage » et « Les clés du futur ». Voir la vidéo

 

 

Ecouter, débattre, s’informer
Climat Artificiel Urgence travaille sur les grandes questions prioritaires pour le nouveau siècle :
l’environnement, l’humanisme à protéger, la démocratie à repenser, les nouvelles intelligences à partager, la planète et la santé à protéger… Nous décryptons les travaux de l’IPCC (GIEC), analysons les conférences des parties (COP), dénonçons le développement masqué de la géo-ingénierie, participons à des conférences, projections et débats.
Climat Artificiel Urgence refuse le passage à une société post-humaniste à deux vitesses.

Climato-sceptique ou pas?

Dans ce débat organisé par C dans l’air (émission sur France 5) François Gervais et Jean Jouzel expriment des points de vue différents sur le climat. Pour les citoyens qui veulent s’informer et s’intéresser au sujet sans parti pris c’est une ouverture mise à disposition de la démocratie évolutive sur ces affaires de spécialistes souvent éloignés du public.
Débat : C dans l’air (émission sur France 5) Le climat le monde s’en fout
voir la vidéo

Une troisième voie construite avec conscience et bonne entente, et non pas sur l’endoctrinement est possible par la création d’une communication citoyenne en réseau et la recherche d’outils nécessaires.
Pour développer une démocratie évolutive, mieux vaut éviter de mettre en opposition des points de vue différents sur le climat et les énergies ; chacun doit avoir le droit de s’exprimer  sinon pourquoi l’un devrait se taire et l’autre pas ?
Il n’est donc pas constructif d’opposer un nouveau parti de « climato-sceptique » s’ajoutant aux nombreux autres partis mais de construire une réflexion citoyenne humaine permettant l’émergence d’une troisième voie comme celle de la triarticulation sociale

Voir les articles suivants sur ce site:

Propositions citoyennes pour aménager les territoires
https://www.penser-autrement.org/

La crise sociale soulevée par les gilets jaunes peut être soignée si le développement durable est pris en compte dans sa globalité.

Voir https://www.penser-autrement.org/liens-cooperatifs/

 

Vers un climat artificiel ? La Géo-ingénierie, la science de la modification du climat
Journaliste et photographe professionnelle, Jacqueline Roche a toujours été à la recherche de fonds de ciels bleus pour son travail sur l’image.
Une enquête sur les modifications climatiques, les accords les concernant, leurs enjeux, la mission intergouvernementale dédiée à l’évolution climatique. Sommes nous correctement informés sur les recherches scientifiques liées au climat ? Leurs conséquences ou leurs dangers ? Sur la croissance des métaux lourds ?Ce documentaire souhaite susciter un réel débat citoyen sans parti pris. Suite

Notre Terre, entre Ciel et Mer
Association HDC
Suite à la démission de Nicolas Hulot : entretien entre Jacqueline Roche, réalisatrice du documentaire « Vers un Climat Artificiel ? », et Patrice Hernu, Administrateur honoraire de l’INSEE, Ancien secrétaire général de Génération Ecologie et Vice président du FFNE (Front Français pour la Nature et l’Environnement).
https://www.youtube.com/watch?v=KVCLh0d7oL4&t=26s
Vers un Climat Artificiel ? – Le Film
sur facebook