Vie sociale

Vie sociale

Vie sociale-écologie humaine -martyrs de la république

« La République sera achevée lorsqu’elle sera sociale » Jean Jaurès

Définition du développement durable : un mode de développement social-écologique-économique qui répond aux besoins du présent en incluant les plus pauvres tout en permettant aux générations futures de répondre aux leurs .
Mme Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien (1987) dans ans un rapport à l’ONU .

Les services publics restent inadaptés lorsqu’ils ne répondent pas à la crise sociale qui se développe régulièrement par ignorance de l’intelligence coopérative du cœur.
L’intelligence du cœur conjuguée à celle de la raison peut permettre aux pouvoirs publics descendant du haut vers le bas d’admettre que les échecs répétés de leurs gouvernances verticales ne peuvent être compensés par des taxes qui s’ajoutent sans fin à une classe transversale qui subit en bas . La chasse à l’argent ne suffit pas si la démarche ne s’accompagne pas par « écouter l’autre » autrement dit « mieux s’écouter pour mieux s’entendre ».

Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre.  Albert Einstein

La déroute prévisible d’une politique fiscale injuste
Par Observatoire des Inégalités

Sans justice fiscale, pas de consentement à l’impôt. À quelles conditions une réforme fiscale est-elle acceptable ? Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.
Un effort, pourquoi pas. À condition de comprendre pourquoi, et que personne ne passe à travers les mailles du filet. Les cadeaux accordés aux plus aisés du début du quinquennat ont ruiné la légitimité de la politique fiscale. C’était couru d’avance. Le mystère, c’est que l’élite du pouvoir française n’ait pas compris un principe de base du consentement à l’impôt : la justice fiscale.
Lire la suite 

 

Les jours heureux « Quand l’utopie des résistants devint réalité »
un film de Gilles Perret
Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ils vont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». voir la vidéo 

 
 

Les Chemins de la philosophie par Adèle Van Reeth
Philosophie de l’écologie (4/4)
La nature est-elle un sujet de droit ?
Depuis une cinquantaine d’années, l’opposition entre défenseurs des droits de la nature et défenseurs des droits humains n’est plus aussi radicale. On s’interroge philosophiquement et juridiquement sur les liens entre les hommes et la nature. Irait-on vers une indistinction des genres ?
À la fin des années 60, la société Walt Disney projeta d’installer une station de sports d’hiver dans une vallée de la Californie, célèbre pour ses séquoias. L’association de protection de la nature, le Sierra Club, s’y opposa, mais la cour rejeta la demande en avançant l’impossibilité d’arguer d’un préjudice personnel dans le cas de la nature.
Lire la Suite 

« Le droit de devenir meilleur »
Citant Victor Hugo , Robert Badinter lance un superbe message d’espoir
Citant Victor Hugo, Robert Badinter lance un superbe message d’espoir. (VIDÉO)
À l’origine de l’abolition de la peine de mort en France, Robert Badinter explique dans Quotidien pourquoi il ne faut pas tuer.
Par Axel Leclercq
Voir la vidéo sur Positiv

Pour lire la suite cliquer sur l'image

Rudolf Steiner
« Il faut bien voir qu’une amélioration des relations sociales donnera aux êtres humains la possibilité de devenir meilleurs. Mais si l’on attend que les hommes commencent à s’améliorer, on n’a nul besoin de modifier les conditions sociales . Or , si les êtres humains , à cause des conditions sociales , n’étaient pas devenus ce qu’ils sont aujourd’hui , les conditions seraient bonnes et tout serait en ordre aujourd’hui . » Rudolf Steiner 1919 

Jean Moulin, résistant et héros de la France
Grand personnage de l’histoire de la France, Jean Moulin reste une icône respectée dans les mémoires pour son rôle au sein de la Résistance.
Beaucoup de lieux et d’établissements portent son nom aujourd’hui, signe de sa place au sein de l’histoire de la France. C’est en 1899 à Béziers, au sein d’une famille bourgeoise républicaine de gauche, que Jean Moulin voit le jour. Très vite, il se passionne pour la politique : sous-préfet à 25 ans, plus jeune préfet de France dans l’Aveyron, ministère de l’Air…

Quand éclate la Seconde Guerre mondiale, Jean Moulin choisit la voie de la clandestinité et rejoint Londres. Le général de Gaulle lui confie une mission périlleuse : fédérer dans l’ombre l’ensemble des grands mouvements de la Résistance. En mai 1943, à Paris, le Conseil national de la Résistance est fondé. Lire la suite

 31 juillet 1914 : « Ils ont tué Jaurès » !
Il est 21h40, ce vendredi 31 juillet 1914. Raymond Velut est alors un jeune serveur au Café du croissant, rue Montmartre, à deux pas des grands boulevards. En 1972, il se souvenait de ce soir si tragique de la mort de Jean Jaurès, survenue sous ses yeux…
Jean Jaurès dîne ce soir-là avec ses collaborateurs dans ce café où il a ses habitudes, tout près du siège de son journal, l’Humanité. C’est un homme d’habitude plein d’optimisme et d’énergie. Mais ce 31 juillet, il constate avec amertume et pessimisme l’imminence de la guerre tant redoutée avec l’Allemagne…voir la vidéo

Du bon usage de l’écologie
Dimanche 2 décembre 2018, par André Bellon
On ne peut qu’être admiratif devant l’enthousiasme affiché pour l’environnement par les dirigeants. Aussi bien Macron qu’avant lui Hollande ou son ministre Fabius se posent en fanatiques de l’écologie, tellement d’ailleurs qu’ils en définissent eux-mêmes le catéchisme, les prêches et la liturgie. Mais leur credo est finalement simple : quiconque oserait critiquer leur politique serait un abominable destructeur de la planète.
C’est pour lutter contre la pollution qu’on augmente les taxes, c’est pour préserver l’environnement qu’on lutte contre les « populistes » qui ne comprennent rien aux risques menaçant le monde.
Lire la suite


La fracture entre les élites et le peuple est bien intégrée dans la gouvernance millefeuille. Quelles solutions pour une gouvernance démocratique voir les articles de l’association pour une constituante .

En matière de pouvoir d’achat, le dynamisme économique est une solution efficace. Le rôle de l’État n’est pas là.
Depuis quelques jours, des Gilets jaunes occupent l’attention médiatique et, telles des micro-insurrections, bloquent l’espace public, alors qu’une partie de l’élite médusée semble découvrir l’exaspération qui gangrène le pays.
Au cœur de leurs revendications confuses : le pouvoir d’achat. Plus de 6 Français sur 10 considèrent que ce devrait être la priorité du gouvernement (Ifop/JDD). Comme d’autres avant lui, celui-ci se retrouve pris au piège de l’attente suscitée par une campagne enthousiaste, reflétant la conviction incroyable selon laquelle la puissance publique et le « volontarisme politique » pourraient augmenter les salaires dans une impulsion magique.
Lire la suite